Congress 2017

Justice pénale - individus - opinion publique Diversité des perceptions

Le bon fonctionnement du système pénal implique des interactions entre ses acteurs. Du juge au condamné, en passant par les experts et autres témoins ou lésés, la perception des uns sur les autres et les attentes qu’ont les uns par rapport aux autres influencent largement la qualité de ces interactions. De manière plus large encore, la perception qu’a le public du système pénal influence le degré de confiance dont le second jouit aux yeux du premier. Au-delà des simples représentations que se font les uns des autres, le Groupe suisse de criminologie a décidé de consacrer son congrès, en 2017, à ces perceptions croisées qui, dans leur ensemble, contribuent à façonner l’image de la justice pénale. Les thématiques qui y seront abordées auront trait à la perception de la justice pénale et des sanctions qu’elle inflige aux condamnés dans l’opinion publique, aux perceptions croisées des experts, magistrats et représentants des parties, aux perceptions des victimes, des policiers, des condamnés et des agents de détention, et, finalement, à la perception différentielle des genres et de la nationalité par le système judiciaire.

Des orateurs issus des domaines de la justice, de la police, de l’exécution des peines, de la psychiatrie, de l’expertise forensique, mais aussi du milieu des détenus, nous feront donc partager leurs points de vue et confronteront leurs perceptions de la justice pénale et de ses acteurs, pour finalement construire une vision différenciée de ce qu’est la justice pénale en Suisse aujourd’hui.

Le Groupe suisse de criminologie est persuadé que, cette année encore, l’atmosphère conviviale du congrès permettra de nourrir un dialogue enrichissant entre représentants des differentes disciplines criminologiques.